Sur le chemin des dames

Partis très tôt le matin du 25 septembre, 42 garçons et filles de deux classes de 3e du Collège St François de Chambéry, sont arrivés vers 10h, sur les terres du Général de Gaulle, à Colombey- les Deux Eglises, pour leur première visite de la journée. Ils étaient encadrés par leurs professeurs.

Au programme, la découverte de la Boisserie et de la tombe du Général puis l’immersion dans l’exceptionnel Mémorial De Gaulle, sur les thèmes de la 2e Guerre mondiale et de la Ve république. Après une journée très complète, ils ont en fin de journée pris possession de leur hébergement à l’Institution St Charles de Chauny, dans l’Aisne, département au coeur des combats acharnés sur la ligne de front, lors de la 1ere guerre mondiale.

cheminUne bonne nuit réparatrice et les voilà sur le Chemin des Dames, lieu de tragiques combats face aux armées allemandes. A l’intérieur de la Caverne du Dragon, les adolescents ont pu se rendre compte des conditions de vie et de mort, des occupants tour à tour français et allemands.

A Cerny en Laonnois, ils ont écouté gravement, dans la nécropole, au pied de sa tombe, le récit de la fin tragique du sergent Albert Truton, fusillé pour avoir refusé de mener « à la boucherie » ses hommes épuisés par des assauts meurtriers. Puis ce furent les visites chargées d’émotion des villages dévastés de la « zone rouge », aux noms évocateurs et symboliques : Craonne, Hurtebise, Plateau de Californie ou Craonnelle. Après de tels moments intenses et de souvenirs, le temps libre à Reims, en fin d’après- midi, permit aux élèves de se retrouver entre eux pour découvrir la ville et faire quelques emplettes.

Le 3e jour, a été consacré la visite de la clairière de Compiègne, lieu de signature des deux armistices de 1918 et 1940. Cette immersion dans cette forêt, tellement chargée d’Histoire a été un moment particulièrement apprécié par les élèves. Après une bonne nuit, le retour sur Chambéry s’est fait dans la bonne humeur, non sans avoir fait halte, à Reims, dans les caves de Champagne Taittinger.

Quel beau voyage et que de beaux souvenirs d’échanges, d’écoute et de culture !

Partager ce contenu :