Le projet d’établissement

HISTORIQUE DE L’INSTITUTION :

C’est en 1603 que notre Saint Patron a été consacré évêque et en 1876 que fut fondé le collège par Monseigneur PICHENOT, archevêque de Chambéry à l’ombre de la cathédrale. En 1881, le collège est installé à son adresse actuelle par Monseigneur LHEULLIEUX que beaucoup considèrent comme le véritable fondateur de l’Externat. Un cursus scolaire complet était alors proposé aux élèves allant de la 8ème au baccalauréat. Jusqu’en 1976, l’établissement a été dirigé par des ecclésiastiques qui ont progressivement développé les locaux en fonction des besoins des élèves. L’enseignement du 2nd cycle est transféré à l’Institution Saint-Ambroise en 1968 ; l’externat Saint-François devient un CES. Cette année de 1968 voit aussi le départ des Sœurs de l’Immaculée Conception, chargées des classes primaires, alors que les premières filles font leur entrée au collège. Malgré la limitation du cursus, les effectifs du collège ont augmenté pour atteindre une moyenne de 650 élèves encadrés par une équipe de plus de 50 professeurs et une dizaine de personnels non enseignants au service des élèves qui leur sont confiés.

AXE 1 : UN COLLEGE CATHOLIQUE D’ENSEIGNEMENT OUVERT A TOUS
Selon les statuts de l’enseignement catholique, chaque établissement catholique d’enseignement constitue une communauté éducative placée sous la responsabilité du chef d’établissement, formée des élèves, des parents, des personnels d’enseignement, d’éducation, d’administration et de service, des prêtres et des autres personnes qui participent à l’animation pastorale, des gestionnaires, des anciens élèves. « Communauté éducative » évoque la participation de tous ceux qui, la composent, avec les diversités des personnes, de leurs fonctions propres, de leurs convictions y compris spirituelles, décidés à œuvrer ensemble pour épanouir les personnalités des jeunes et en faire des hommes et des femmes accomplis. Le chrétien discerne que cette orientation est travaillée de l’intérieur par l’esprit du Christ et sur cette route il est heureux d’avancer avec des compagnons qui ne partagent pas sa vision.

1 – Un collège où chacun à sa place :
Mettre les relations au cœur de l’établissement : développer un climat relationnel basé sur la confiance entre parents, élèves, équipe éducative dans le respect des convictions de chacun. La communauté éducative s’engage à toujours avoir un souci de vérité et de se positionner comme une équipe d’adultes responsables attentifs au rythme et à l’itinéraire de chacun.
Regard sur l’autre : voir en chaque élève une promesse, un être en devenir ; proposer des valeurs à chaque élève qui permettront de devenir des adultes responsables.
Sensibiliser au monde qui nous entoure en favorisant les actions de solidarité.
Etudier la dimension religieuse de la culture dans les cours.
Organiser des temps forts de découverte culturelle des principales religions (découvertes, échanges, dialogues, visites). « Toute âme qui s’élève élève le monde. » (E.LESUEUR)
2 – Annoncer les valeurs chrétiennes :
Evangile comme source d’inspiration dans le respect des convictions de chacun: « Ce que tu fais au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que tu le fais. » (Mt25,13)
Vivre l’Evangile au quotidien : affichage, proposition de messe, temps forts… Témoignage de la communauté chrétienne de l’établissement.
3 – Proposer à chaque chrétien qui le souhaite un approfondissement de la foi :
Faire connaître Jésus-Christ (catéchèse, préparation aux sacrements…), la proposition de foi étant basée sur la liberté de chacun d’y participer.
4 – Faire Eglise :
La communauté chrétienne du collège s’intègre dans l’Eglise Diocésaine et Universelle (ouverture sur les paroisses, relations inter-aumônerie…).
AXE 2 : UN ETABLISSEMENT OUVERT SUR LE MONDE
« Mon rôle était de l’aider (l’enfant) à faire sortir de lui-même tout ce que son intelligence, son cœur, sa volonté avaient de meilleur. »

(Sœur Emmanuelle)

Une éducation globale de la personne :
l’enseignement prend sens lié à un contexte et à un environnement (une école des savoirs faire, des savoirs être, des savoirs vivre).
Une éducation à la citoyenneté :
apprentissage du vivre ensemble.
Agir en partenariat avec tous les acteurs de la communauté éducative
Partenariat de l’APEL, dans ses actions d’éducation au cours de l’année scolaire;
Partenariat avec l’association de gestion qui donne au collège les moyens de fonctionner;
Partenariat de la DDEC qui organise l’enseignement catholique de Savoie;
Création de lieux de concertation : conseil d’établissement et de direction.
Les relations inter établissements
Travail en pôles d’établissements : un partenariat privilégié avec l’école Jean XXIII (implication des élèves de 6ème dans le lien CM2-6ème);
Le lycée Saint-Ambroise et le lycée Saint-Anne (présentation des filières). Plus globalement, au sein de l’enseignement catholique de Savoie, travailler en complémentarité entre les écoles, le collège et les lycées.
Mutualisation des compétences dans les activités artistiques et sportives.
Engagement des élèves dans le cadre de l’association sportive;
Favoriser l’implication des élèves dans les arts (cirque, projet musique…).
Intégrer la culture comme un élément important de la formation des élèves
Visite de musées, expositions, concerts…;
Assurer la promotion de projets transversaux (exemple : Marché de Noël);
Multiplier des activités extrascolaires (épanouissement personnel de l’élève en prenant appui sur la curiosité des élèves) : club échec, atelier chinois, judo, informatique….
Ouvrir le collège au monde l’entreprise et à la connaissance des filières professionnelles
Stages et oraux en 3ème pour découvrir le monde du travail
Etablir un parcours de découverte de l’entreprise de la 5ème à la 3ème
Visites d’entreprises et rencontres de professionnels (réciprocité, échanges)
Une ouverture à l’international
Par la priorité donnée à l’apprentissage des langues étrangères et l’initiation à la culture des pays étrangers : section bilangue anglais allemand, filière européenne italien, filière européenne anglais;
Organiser des voyages, des séjours, des échanges à l’étranger;
Accueillir des intervenants étrangers (parrains du monde, etc.).
Favoriser les initiatives de solidarité et d’ouverture sur le monde
De la 6ème à la 5ème, l’option « humanités » dominante littéraire et humanitaire;
A travers par exemple la presse et l’image, l’ouverture au monde : jumelage avec un collège du Burkina Faso.
AXE 3 : UNE ECOLE POUR APPRENDRE
PRENDRE L’ELEVE TEL QU’IL EST ET L’AMENER LE PLUS LOIN POSSIBLE

Enseigner avec des objectifs communs (concertation et travail d’équipe)
Favoriser l’apprentissage de méthodes;
Aider l’élève à devenir responsable dans son travail et dans son attitude;
Elargir l’utilisation des nouvelles technologies;
Enseigner et éduquer dans le même acte éducatif.
Diversifier les parcours de formation
« Soyons ce que nous sommes et soyons le bien. »

(Saint François de Sales)

Favoriser l’initiative des élèves;
Mettre en place des projets scolaires et extrascolaires (groupes de compétences, sorties pour illustrer le programme, voyages linguistiques, etc.);
Apporter un soutien et une écoute à celui qui en a besoin (soutien scolaire, suivi individualisé, permanence écoute…);
Perpétuer une tradition d’accueil de l’enfant intellectuellement précoce.
Former l’élève
Développer ses compétences et ses capacités à partir du socle commun;
Intégrer des domaines de formation qui dépassent le cadre scolaire (sécurité routière, formation au secourisme, éducation à la santé…).
Assurer une formation permanente de l’équipe éducative
S’adapter aux besoins des élèves et aux innovations pédagogiques et technologiques.
Projet d’établissement voté à l’unanimité

lors du conseil d’établissement du 3 février 2009.

Partager ce contenu :